«La Hongrie est aujourd'hui à l'épicentre européen de la montée de l'antisémitisme et du racisme»

Une délégation conjointe de dirigeants de l’Union juive européenne (EJU), du Parlement juif européen (EJP) et du Centre rabbinique européen (RCE) ont exprimé aux dirigeants politiques hongrois leurs préoccupations au sujet de la montée du parti d'extrême droite Jobbik et de ses discours antisémites et racistes répétés, au cours d’une visite la semaine dernière à Budapest.

Lors de cette visite de deux jours, la délégation a rencontré tour à tour le Président du Parlement hongrois, le Vice-premier ministre, le ministre d'État chargé de la religion, le maire de Budapest, des députés et les chefs de l'opposition.

La délégation était conduite par Joël Rubinfeld, co-président du parlement juif européen, Tomer Orni, CEO de l’Union juive européenne et Menachem Margolin, directeur du RCE. Elle comprenait également Oleg Rabinovitch, directeur des médias de EJU et trois membres hongrois du parlement juif européen, le rabbin Shlomo Köves, Daniel Bodnar et Ferenc Olti.

Ils ont exhorté les autorités hongroises à renforcer l'arsenal législatif du pays contre les discours haineux et ont souligné l'importance du rôle de l'éducation à l'école dans la lutte contre l'antisémitisme croissant dans le pays.

«La Hongrie est aujourd'hui à l'épicentre européen de la montée de l'antisémitisme et du racisme. Nous avons l'intention de collaborer avec le gouvernement hongrois pour l’aider à isoler les politiciens prédicateurs de haine», a déclaré Tomer Orni.

“Le parti Jobbik aujourd'hui plante les graines de la haine qui, si des mesures énergiques ne sont pas prises, créeront demain une génération d'antisémites et de racistes.”

«Le parti Jobbik aujourd'hui plante les graines de la haine qui, si des mesures énergiques ne sont pas prises, créeront demain une génération d'antisémites et de racistes. Outils juridiques et éducation sont nécessaires d'urgence pour éviter que cela ne se produise», a ajouté Joël Rubinfeld.

Menachem Margolin a dit avoir eu l’impression que les dirigeants du pays «voient la situation comme nous et et sont prêts à faire les efforts nécessaires pour lutter contre l'antisémitisme dans leur pays. Nous serons à leur disposition pour les aider à accomplir cette mission».

Lors de la visite dans la capitale hongroise, les membres de la délégation ont également rencontré le Président de la Fédération des communautés juives de Hongrie (MAZSIHISZ), le Dr Peter Feldmajer, et visité plusieurs sites juifs de Budapest, parmi lesquels une école juive, les synagogues et le quartier juif historique .

L'Union juive européenne est une organisation vouée à la promotion de la vie juive et des intérêts des communautés en Europe.

Initié par la EJU et inauguré l’an dernier, le Parlement juif européen est un forum novateur où s’expriment les pensées, les croyances et les idées ainsi que les préoccupations des juifs d'Europe. Il est composé de 120 membres élus issus de 47 pays à travers l'Europe.

Le Centre rabbinique européen fournit de l'aide et de l'assistance aux communautés juives d'Europe, où qu'elles soient.


Article de European Jewish Press publié le 21 janvier 2013.