La semaine dernière, l'Assemblée générale du mouvement international des droits de l'homme World Without Nazism (WWN) qui s'est tenue à Strasbourg a réuni 150 personnes venues d'Europe, des Etats-Unis et d'Israël.

Lors de son allocution, Joël Rubinfeld a abordé la filiation idéologique qui existe entre l'islamisme et le nazisme, en s'appuyant sur des extraits de la charte du Hamas (branche palestinienne des Frères musulmans) qui use de la même rhétorique que celle du Troisième Reich et sur une série de photos montrant le Hezbollah défilant à Beyrouth en faisant le salut nazi. Il a donc demandé aux membres présents que le combat contre l'islamisme soit inclus dans la lutte globale contre le nazisme et néo-nazisme, motion approuvée à une très large majorité.

A l'issue de l'Assemblée générale de WWN, Joël Rubinfeld a été élu membre du Conseil d'administration de WWN et y siègera désormais en tant que représentant de la Belgique.



Noter cet article